the last survivor
 

Partagez|
MessageSujet: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Ven 3 Mar - 18:19
Ilithyia R. Whitfield
Ilithyia Rose Whitfield  
« With a taste of poison paradise »
On me connaît sous le pseudo remplir ici mais mon vrai prénom c'est remplir ici. j'ai remplir ici ans et j'habite à remplir ici ; mais oui, vous savez, en remplir ici ! j'ai connu le forum grâce à remplir ici et pour être honnête, je trouve qu'il est remplir ici donc je vais essayer d'y venir remplir ici. pour finir, j'ai envie de dire que remplir ici.
Comme je l'ai dit juste au dessus, je m'appelle Ilithya R.. je suis né(e) un certain 28 avril dans une ville qui se nomme Melbourne ; mais oui, vous savez, en Australie ! maintenant, je vis ici, à Brisbane, et pour être honnête, je trouve que c'est l'une des meilleurs choses après avoir tant voyager. heureusement, ici, on rencontre des joli(e)s poulet(te)s. d'ailleurs, en parlant de ça, je suis attiré(e) par les hommes et suis actuellement célibataire. je ne sais pas vraiment si c'est une bonne ou une mauvaise chose mais bon, je m'y fais plutôt bien. de toute façon, j'ai autre chose à penser puisque je suis Chef du service de chirurgie traumatologique . la classe, non ? ce qui a moins la classe en revanche, c'est qu'on me confond souvent avec Jessica Alba et ça m'énerve. je ne sais même pas qui c'est d'abord ! Ah, au fait, je fais partie du groupe DIESEL.

→ point important : J'ai posé quelques fois pour le magazine de mon père et participer à quelques défiler de mode
→ point important : On peut parfois m'entendre jouer du violon, certes mes mains sont plus souvent occupé dans la chirurgie, je n'ai pas pour autant laissé de côter ce superbe instrument de musique
→ point important : Il m'arrive la nuit de faire des cauchemars de guerre et de me réveiller en sueur
→ point important : Marco est une partie de ma vie, il connaît tout de moi et je connais tout de lui, on pourrait croire qu'on est pratiquement un couple, mais il aime les garçons.
→ point important : bien que je sois toujours en blouse blanche, j'aime prendre quand même un peu de temps pour me pomponner
→ point important : Elle adore préparer des petits plats et invitez ses amis à dîner
→ point importante : Elle garde souvent sur elle, ses plaques de l'armée, lui rappelant son engagement envers son pays
→ point important : Sur un de ses poignets, elle porte le bracelet en cuir d'un de ses compagnons médecin, un lien unique entre eux d'eux, une sorte de promesse l'un envers l'autre
→ point important : On retrouve une bible sur sa table de nuit, celle-ci venant de sa grand-mère qu'elle a toujours admiré
→ point important : Elle adore voyager et oublier un peu sa vie



Code:
<center><div class="fondfiche"><div class="titremsg">Ilithyia Rose Whitfield  </div><div class="decoration1"></div><div class="stitre">« With a taste of poison paradise »</div><table><td><div class="ava1"><div class="ava2"><div class="ava3"><div style="width: 150px; height: 150px; overflow: hidden; -webkit-backface-visibility: hidden; -o-backface-visibility: hidden; -moz-backface-visibility: hidden; position: absolute; -webkit-transition: all 1.2s ease-in-out; -moz-transition: all 1.2s ease-in-out; -o-transition: all 1.2s ease-in-out; background-image: url(https://68.media.tumblr.com/7a260f601792aba0654b7b8cd6810209/tumblr_inline_olthdd5rBl1uc3ggl_500.gif);"></div><div class="player">On me connaît sous le pseudo <i>remplir ici</i> mais mon vrai prénom c'est <i>remplir ici</i>. j'ai <i>remplir ici</i> ans et j'habite à <i>remplir ici</i> ; mais oui, vous savez, en <i>remplir ici</i> ! j'ai connu le forum grâce à <i>remplir ici</i> et pour être honnête, je trouve qu'il est <i>remplir ici</i> donc je vais essayer d'y venir <i>remplir ici</i>. pour finir, j'ai envie de dire que <i>remplir ici</i>.</div></div></div></div></div></td><td><div class="infos">Comme je l'ai dit juste au dessus, je m'appelle <i>Ilithya R.</i>. je suis né(e) un certain <i>28 avril</i> dans une ville qui se nomme <i> Pomona</i> ; mais oui, vous savez, en <i>Californie</i> ! maintenant, je vis ici, à San Francisco, et pour être honnête, je trouve que c'est <i>l'une des meilleurs choses après avoir tant voyager</i>. heureusement, ici, on rencontre des joli(e)s poulet(te)s. d'ailleurs, en parlant de ça, je suis attiré(e) par <i>les hommes</i> et suis actuellement <i>célibataire</i>. je ne sais pas vraiment si c'est une bonne ou une mauvaise chose mais bon, je m'y fais plutôt bien. de toute façon, j'ai autre chose à penser puisque je suis <i>gérante d'une boutique de lingerie de marque</i>. la classe, non ? ce qui a moins la classe en revanche, c'est qu'on me confond souvent avec <i>Jessica Alba</i> et ça m'énerve. je ne sais même pas qui c'est d'abord ! Ah, au fait, je fais partie du groupe <i>DIESEL</i>.</div></td></table><br /><br /><div class="textfiche"><c>→ point important :</c> a venir (ne pas supprimer de ligne, tout doit être rempli)<br />
<c>→ point important :</c> Ancienne Ballerine reconnue, elle a mit fin à sa carrière après une tournée mondiale dans le Lac des cynges<br />
<c>→ point important :</c> Après avoir été danseuse elle s'est retrouver mannequin, défiler, photos<br />
<c>→ point important :</c> Malgré son statut sociale elle mène une vie dite normal<br />
<c>→ point important :</c> Elle a peur des chevaux étant tomber d'un petite. <br />
<c>→ point important :</c> Elle adore préparer des petits plats et invitez ses amis à dîner<br />
<c>→ point important :</c> Les vêtements font partie de sa vie et elle apprécie être toujours bien pouponner<br />
<c>→ point important :</c> Durant une période de sa vie elle était gêner de son physique, appareil dentaire et j'en passe.<br />
<c>→ point important :</c> On retrouve une bible sur sa table de nuit, celle-ci venant de sa grand mère qu'elle a toujours admirer<br />
<c>→ point important :</c> Elle adore voyager à l'étranger et particulièrement a Milan et Paris pour y faire les boutiques</div></div></center>
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Ven 3 Mar - 18:20
Ilithyia R. Whitfield
Would you like to know the story of my life ?
venez découvrir mon petit univers, ma vie et mes emmerdes


Né un 16 mai 1986 à  Brisbane, Australie bien que mes parents vivent à Melbourne je suis née sur le retour d'un voyage d'affaires de ma famille. En effet mon père est un grand P. -D.G. d'un magazine de mode, ma mère quant à elle était une ancienne mannequin reconvertie en directrice d’école primaire. Je suis un peu le miracle de la famille, ma mère ayant des difficultés à avoir un enfant j’étais ainsi dit la troisième tentative et ce fut la bonne, 9 mois d’attendent, 9 mois où mes parents avaient hâte de voir naitre leur petite fille. J’avais pourtant décidé de pointer mon petit nez bien trop rapidement, enfin à quelques semaines proches de la date fatidique. J’ai les fardeaux de porter le doux prénom d'Ilithyia en mémoire à ma grand-mère, Rose mon deuxième prénom est celui que ma mère voulait absolument me donner.

Je peux dire que j’ai eu une enfance des plus merveilleuses, une mère aimante qui partage énormément de temps avec moi, quant à mon père, il faisait en sorte d’avoir son rôle dans l’histoire, bien qu’il était souvent absent. Ma mère voulait absolument que je devienne une grande danseuse étoile comme ma grand-mère, mon père lui rêvait de me voir devenir un femme d’affaires pour que je puisse reprendre son trône plus tard. Mais petite je rêvais d’une vie remplie de couleur, en effet j’étais souvent perdu dans mon petit monde, je jouais toute seule dans notre grand jardin de notre demeure, je chantais parmi les fleurs, je passais pas mal de temps à nourrir les animaux qu’on possédait et on me retrouvait souvent dans notre bibliothèque à feuilleter les livres. Trois fois semaine je jouais du violon, mes parents voulaient absolument que je puisse toucher d’un instrument et quitte à choisir je préférais entendre la douce mélodie d’un violon. À l’école j’étais une petite fille solitaire, souvent toute seule dans la cour de recrée on me retrouvait souvent assise dans un coin à lire mes romans que mon professeur se poser lui-même des questions, mes parents avaient même été jusqu’à être convoqué pour savoir si j’avais le même comportement à la maison. Après des examens médicaux passer et bien entendu par les pédopsychiatres, les résultats ont juste révélé que j’étais une jeune demoiselle intellectuelle en quête d’apprentissage.

Certes en grandissant j’ai eu le plaisir de faire quelques photos pour le magazine de mon père et quelques défiler de mode, mais on était loin de l’avenir que j’avais en tête ! Bien apprise et très éduqué, j’étais adolescente une jeune fille brillante, peu de copines et j’étais loin d’être la fille la plus populaire du lycée. On me voyait souvent avec Marco mon meilleur ami, on était comme lier lui et moi, il adorait lire les grands écrivains pour ma part j’étais très porter sur la médecine et surtout sur la traumatologie. On s’était fait la promesse de réussir chacun dans nos branches, lui quitterait Melbourne pour intégrer une célèbre université littéraire pour devenir un grand écrivain et il avait réussi, pour ma part j’avais poursuivi dans la médecine en Amérique. Mais j’avais décidé de vivre une autre expérience et c’est en devenant chirurgienne traumatologique dans l'armée américaine en Irak que j’avais poursuivi mon apprentissage. Ce fut durt pour mes parents de voir leur petite fille partir pour la guerre, mais j’avais fait mon choix, je voulais être importante et sauver le plus possible de vie. Là où j’ai eu énormément difficile s’était de devoir quitter Marco, j’avais peur que je ne puisse jamais le revoir et ne puisse jamais ouvrir la page de son futur livre. La vieille de mon départ j’avais organisé un énorme dîner avec mes proches et quelques amies histoires de profiter d’eux avant de partir dura

La vie en Irak était faite de cauchemars, les soldats blessés, les enfants tués… C’était un univers de dingue, un univers à laquelle personne n’aurait voulu participer et pourtant bien trop présente dans notre vaste monde. On passait nos journées avec l’odeur du sang dans les narines, les mains plongeaient dans des corps, des boyaux et j’en passe. C’était des moments difficiles, mais j’aimais ça, j’aimais sauver des vies, j’aimais être utiles… J’étais loin du monde merveilleux que mes parents attendaient de moi, loin des strass et des paillettes. Je vivais dans la peur et l’angoisse, je vivais avec la vie de personne entre mes mains et depuis toutes petites je savais que j’étais prête pour ça. Au bout de 3 ans sur le terrain j’étais de retour en Australie, de retour à Melbourne ou l’hôpital m’offrait le poste de Chef du service de chirurgie traumatologique j’avais longuement hésité, mes compagnons en Irak me manquer, il me manquait également… Mais j’avais fini par accepter le poste.

Depuis maintenant 2 bonnes années je réside entre mon appartement et l’hôpital, j’aspire un jour pouvoir revoir mes collègues médecin de guerre, mais je sais qu’on a besoin de moi ici également et même si le choix fut difficile, je l’avais faits pour mon avenir, recevoir le poste de Chef d’un secteur médical était une chose que beaucoup de chirurgien attendent et je ne pouvais pas rater l’occasion. C’est pourquoi je vis au quotidien avec vous en espérant un jour croiser dans un bar, dans un parc où d’autres endroits l’un d’entre-vous.







Code:


<center><div class="fondfiche"><img src="http://68.media.tumblr.com/202f2968001c2f208b65d4ef0f6fe6bc/tumblr_n3f39dB8lV1sretbqo3_250.gif" class="gif" /><img src="http://68.media.tumblr.com/ab069594ddaed4c564f37e1f24fc288e/tumblr_n3f39dB8lV1sretbqo4_250.gif" class="gif" /><div class="titremsg">Would you like to know the story of my life ?</div><div class="decoration1"></div><div class="stitre">venez découvrir mon petit univers, ma vie et mes emmerdes</div><div class="textfiche">

Né un 28 avril 1987 à  Pomona, Californie bien que mes parents vivent à San Francisco je suis née sur le retour d'un voyage d'affaires de ma famille. En effet mon père est un grand P. -D.G. d'un magazine de mode, ma mère quant à elle était une ancienne mannequin reconvertie en directrice d’école primaire. Je suis un peu le miracle de la famille, ma mère ayant des difficultés à avoir un enfant j’étais ainsi dit la troisième tentative et ce fut la bonne, 9 mois d’attendent, 9 mois où mes parents avaient hâte de voir naitre leur petite fille. J’avais pourtant décidé de pointer mon petit nez bien trop rapidement, enfin à quelques semaines proches de la date fatidique. J’ai les fardeaux de porter le doux prénom d'Ilithyia en mémoire à ma grand-mère, Rose mon deuxième prénom est celui que ma mère voulait absolument me donner.

Je peux dire que j’ai eu une enfance des plus merveilleuses, une mère aimante qui partage énormément de temps avec moi, quant à mon père, il faisait en sorte d’avoir son rôle dans l’histoire, bien qu’il était souvent absent. Ma mère voulait absolument que je devienne une grande danseuse étoile comme ma grand-mère, mon père lui rêvait de me voir devenir un femme d’affaires pour que je puisse reprendre son trône plus tard. Mais petite je rêvais d’une vie remplie de couleur, en effet j’étais souvent perdu dans mon petit monde, je jouais toute seule dans notre grand jardin de notre demeure, je chantais parmi les fleurs, je passais pas mal de temps à nourrir les animaux qu’on possédait et on me retrouvait souvent dans notre bibliothèque à feuilleter les livres. Trois fois semaine je jouais du violon, mes parents voulaient absolument que je puisse toucher d’un instrument et quitte à choisir je préférais entendre la douce mélodie d’un violon. À l’école j’étais une petite fille solitaire, souvent toute seule dans la cour de recrée on me retrouvait souvent assise dans un coin à lire mes romans que mon professeur se poser lui-même des questions, mes parents avaient même été jusqu’à être convoqué pour savoir si j’avais le même comportement à la maison. Après des examens médicaux passer et bien entendu par les pédopsychiatres, les résultats ont juste révélé que j’étais une jeune demoiselle intellectuelle en quête d’apprentissage.

Certes en grandissant j’ai eu le plaisir de faire quelques photos pour le magazine de mon père et quelques défiler de mode, mais on était loin de l’avenir que j’avais en tête ! Bien apprise et très éduqué, j’étais adolescente une jeune fille brillante, peu de copines et j’étais loin d’être la fille la plus populaire du lycée. On me voyait souvent avec Marco mon meilleur ami, on était comme lier lui et moi, il adorait lire les grands écrivains pour ma part j’étais très porter sur la médecine et surtout sur la traumatologie. On s’était fait la promesse de réussir chacun dans nos branches, lui quitterait San Francisco pour intégrer une célèbre université littéraire pour devenir un grand écrivain et il avait réussi, pour ma part j’avais poursuivi dans la médecine. Mais j’avais décidé de vivre une autre expérience et c’est en devenant chirurgienne traumatologique dans l'armée américaine en Irak que j’avais poursuivi mon apprentissage. Ce fut durt pour mes parents de voir leur petite fille partir pour la guerre, mais j’avais fait mon choix, je voulais être importante pour mon pays, mais aussi pour sauver le plus possible de vie. Là où j’ai eu énormément difficile s’était de devoir quitter Marco, j’avais peur que je ne puisse jamais le revoir et ne puisse jamais ouvrir la page de son futur livre. La vieille de mon départ j’avais organisé un énorme dîner avec mes proches et quelques amies histoires de profiter d’eux avant de partir dura

La vie en Irak était faite de cauchemars, les soldats blessés, les enfants tués… C’était un univers de dingue, un univers à laquelle personne n’aurait voulu participer et pourtant bien trop présente dans notre vaste monde. On passait nos journées avec l’odeur du sang dans les narines, les mains plongeaient dans des corps, des boyaux et j’en passe. C’était des moments difficiles, mais j’aimais ça, j’aimais sauver des vies, j’aimais être utiles… J’étais loin du monde merveilleux que mes parents attendaient de moi, loin des strass et des paillettes. Je vivais dans la peur et l’angoisse, je vivais avec la vie de personne entre mes mains et depuis toutes petites je savais que j’étais prête pour ça. Au bout de 3 ans sur le terrain j’étais de retour en Amérique, de retour à San Fransisco ou l’hôpital m’offrait le poste de Chef du service de chirurgie traumatologique j’avais longuement hésité, mes compagnons en Irak me manquer, il me manquait également… Mais j’avais fini par accepter le poste.

Depuis maintenant 2 bonnes années je réside entre mon appartement et l’hôpital, j’aspire un jour pouvoir revoir mes collègues médecin de guerre, mais je sais qu’on a besoin de moi ici également et même si le choix fut difficile, je l’avais faits pour mon avenir, recevoir le poste de Chef d’un secteur médical était une chose que beaucoup de chirurgien attendent et je ne pouvais pas rater l’occasion. C’est pourquoi je vis au quotidien avec vous en espérant un jour croiser dans un bar, dans un parc où d’autres endroits l’un d’entre-vous.


</div></div></center>
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Jeu 16 Mar - 10:06
Ilithyia R. Whitfield


thyia

330
publicatio...
1302
abonnés
102
abonnem...
Modifier votre profil
Ilithyia Rose Whitfield
Chef et chirurgienne en traumatologie.  

CREDIT > CHAUSSETTE




Poste photo:
 

Com:
 
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Mer 22 Mar - 14:11
Ilithyia R. Whitfield
.
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Mer 22 Mar - 20:47
Ilithyia R. Whitfield
;
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Mer 22 Mar - 20:49
Ilithyia R. Whitfield
.

_________________
    when I say I love you, just shut up
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Lun 10 Avr - 21:00
Ilithyia R. Whitfield


Ilithyia Rose Whitfield
« With a taste of poison paradise »


Date de naissance + 16 mai 1986
Lieu de naissance + Brisbane.
Âge + 30ans.
Nationalité + Australienne.
Origines + Australienne.
Statut civil + Célébitaire.
Orientation sexuelle + Hétéro.
Métier/études + Chef du service de chirurgie traumatologique.
Groupe + I bet my life.
Célébrité + Jessica Alba.

Caractère.

Sous mes aspects de femme forte, j'ai longtemps été une jeune rêveuse en effet petite j'étais souvent plongé dans mon petit univers, papotant avec les animaux, perdu dans mes livres d'images, je chantonnais comme une princesse Disney dans son monde d'innocence. Mais je n'étais pas que la jolie princesse, je passais pas mal de temps dans notre bibliothèque à feuilleter les livres, les encyclopédies. J'ai souvent eu droit à surnom d'intello durant mes études et mon adolescence, il est vrai que j' étais loin de sortir en soirée, de picoler jusqu'au bout de la nuit et de me retrouver à danser sur les comptoirs de nombreux bars. Je passais la plupart de mon temps avec mon meilleur ami Marco, des petites balades, cinéma et j'en passe, on était loin d'être des personnes populaires. De nature têtue quand j'ai quelques choses en tête il est difficile de me dissuader du contraire ! J'ai longuement tenu tête à mes supérieurs lors de mes missions et je suis loin de me laisser marcher dessus, oui j'ai un caractère assez fort et je l'assume pleinement. Pourtant, sous mes traits de femmes de caractère je suis quelqu'un de sensible et je peux vous dire qu'il est parfois difficile avec ma vie, mon métier et mes souvenirs de ne pas verser les larmes quand je me retrouve seule avec moi-même. Je suis également une personne franche, je n'ai pas peur de dire ce que je pense, que ça plaise ou non, je suis loin d'être une menteuse et de faire semblant n'est pas du tout de ma nature, alors autant dire les choses clairement quitte à ce que ça ne plaise pas à la personne au-delà de ça ne vous inquiétez pas je suis quelqu'un de très calme, polie et surtout patiente. La gourmandise est surement l'un de mes plus grands défauts, en effet j'adore gouter à tout et surtout les cuisines du monde peut-être pour ça que j'adore voyager d'un pour me cultiver sur des nouvelles richesses du monde, mais surtout pour gouter au plat typique des villes que je visite. Méfiez-vous également de l'eau qui dort, comme je le disais plus haut, je ne suis pas du genre à me laisser faire, mais je peux être un véritable poison ! Si tu me cherches tu finis par me trouver et pas de la bonne manière, je suis loin d'être la jeune femme soumise et je déteste qu'on me contrôle. Il m'arrive par moments d'être un peu tête en l'air et j'avoue que quand quelqu'un me plaît, je suis comment dire… Déstabiliser face à celle-ci et j'en viens à en être gaffeuse, il parait aussi que je suis de nature jalouse, mais bon ne croyait pas que ce soit une jalousie possessive… On a tous besoin de liberté et j'en suis la première à demander de l'espace pour me laisser respirer.


Habitudes & anectodes.

→ point important : J'ai posé quelques fois pour le magazine de mon père et participer à quelques défiler de mode
→ point important : On peut parfois m'entendre jouer du violon, certes mes mains sont plus souvent occupé dans la chirurgie, je n'ai pas pour autant laissé de côter ce superbe instrument de musique
→ point important : Il m'arrive la nuit de faire des cauchemars de guerre et de me réveiller en sueur
→ point important : Marco est une partie de ma vie, il connaît tout de moi et je connais tout de lui, on pourrait croire qu'on est pratiquement un couple, mais il aime les garçons.
→ point important : bien que je sois toujours en blouse blanche, j'aime prendre quand même un peu de temps pour me pomponner
→ point important : J'adore préparer des petits plats et invitez mes amis à dîner
→ point important : Elle garde souvent sur elle, ses plaques de l'armée, lui rappelant son engagement.
→ point important : Sur un de ses poignets, elle porte le bracelet en cuir d'un de ses compagnons médecin, un lien unique entre eux d'eux, une sorte de promesse l'un envers l'autre
→ point important : On retrouve une bible sur sa table de nuit, celle-ci venant de sa grand-mère qu'elle a toujours admiré
→ point important : Elle adore voyager et oublier un peu sa vie


Prenom/Pseudo + JDreamer.
Âge + 27ans.
Pays/Région + Cologne.
Comment es-tu arrivé ici ? + Par Facebook.
Présence + 5/7
Scénario ou inventé ? + Inventé.
Crédits images et citations + unicorn (vava), tumblr et Pinterest (gifs), Confusius (citations).

Code:
<span class="avp">○ Jessica Alba</span> - Ilithyia R. Whitfield

© Lilith W.

_________________
    when I say I love you, just shut up
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic Lun 10 Avr - 21:00
Ilithyia R. Whitfield


This is my story.
« Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance. »

Né un 16 mai 1986  à  Brisbane, Australie bien que mes parents vivent à Melbourne je suis née sur le retour d'un voyage d'affaires de ma famille. En effet mon père est un grand P. -D.G. d'un magazine de mode, ma mère quant à elle était une ancienne mannequin reconvertie en directrice d’école primaire. Je suis un peu le miracle de la famille, ma mère ayant des difficultés à avoir un enfant j’étais ainsi dit la troisième tentative et ce fut la bonne, 9 mois d’attendent, 9 mois où mes parents avaient hâte de voir naitre leur petite fille. J’avais pourtant décidé de pointer mon petit nez bien trop rapidement, enfin à quelques semaines proches de la date fatidique. J’ai les fardeaux de porter le doux prénom d'Ilithyia en mémoire à ma grand-mère, Rose mon deuxième prénom est celui que ma mère voulait absolument me donner.

Je peux dire que j’ai eu une enfance des plus merveilleuses, une mère aimante qui partage énormément de temps avec moi, quant à mon père, il faisait en sorte d’avoir son rôle dans l’histoire, bien qu’il était souvent absent. Ma mère voulait absolument que je devienne une grande danseuse étoile comme ma grand-mère, mon père lui rêvait de me voir devenir un femme d’affaires pour que je puisse reprendre son trône plus tard. Mais petite je rêvais d’une vie remplie de couleur, en effet j’étais souvent perdu dans mon petit monde, je jouais toute seule dans notre grand jardin de notre demeure, je chantais parmi les fleurs, je passais pas mal de temps à nourrir les animaux qu’on possédait et on me retrouvait souvent dans notre bibliothèque à feuilleter les livres. Trois fois semaine je jouais du violon, mes parents voulaient absolument que je puisse toucher d’un instrument et quitte à choisir je préférais entendre la douce mélodie d’un violon. À l’école j’étais une petite fille solitaire, souvent toute seule dans la cour de recrée on me retrouvait souvent assise dans un coin à lire mes romans que mon professeur se poser lui-même des questions, mes parents avaient même été jusqu’à être convoqué pour savoir si j’avais le même comportement à la maison. Après des examens médicaux passer et bien entendu par les pédopsychiatres, les résultats ont juste révélé que j’étais une jeune demoiselle intellectuelle en quête d’apprentissage.

Certes en grandissant j’ai eu le plaisir de faire quelques photos pour le magazine de mon père et quelques défiler de mode, mais on était loin de l’avenir que j’avais en tête ! Bien apprise et très éduqué, j’étais adolescente une jeune fille brillante, peu de copines et j’étais loin d’être la fille la plus populaire du lycée. On me voyait souvent avec Marco mon meilleur ami, on était comme lier lui et moi, il adorait lire les grands écrivains pour ma part j’étais très porter sur la médecine et surtout sur la traumatologie. On s’était fait la promesse de réussir chacun dans nos branches, lui quitterait Melbourne pour intégrer une célèbre université littéraire pour devenir un grand écrivain et il avait réussi, pour ma part j’avais poursuivi dans la médecine en Amérique. Mais j’avais décidé de vivre une autre expérience et c’est en devenant chirurgienne traumatologique dans l'armée américaine en Irak que j’avais poursuivi mon apprentissage. Ce fut durt pour mes parents de voir leur petite fille partir pour la guerre, mais j’avais fait mon choix, je voulais être importante et sauver le plus possible de vie. Là où j’ai eu énormément difficile s’était de devoir quitter Marco, j’avais peur que je ne puisse jamais le revoir et ne puisse jamais ouvrir la page de son futur livre. La vieille de mon départ j’avais organisé un énorme dîner avec mes proches et quelques amies histoires de profiter d’eux avant de partir dura

La vie en Irak était faite de cauchemars, les soldats blessés, les enfants tués… C’était un univers de dingue, un univers à laquelle personne n’aurait voulu participer et pourtant bien trop présente dans notre vaste monde. On passait nos journées avec l’odeur du sang dans les narines, les mains plongeaient dans des corps, des boyaux et j’en passe. C’était des moments difficiles, mais j’aimais ça, j’aimais sauver des vies, j’aimais être utiles… J’étais loin du monde merveilleux que mes parents attendaient de moi, loin des strass et des paillettes. Je vivais dans la peur et l’angoisse, je vivais avec la vie de personne entre mes mains et depuis toutes petites je savais que j’étais prête pour ça. Au bout de 3 ans sur le terrain j’étais de retour en Australie, de retour à Melbourne ou l’hôpital m’offrait le poste de Chef du service de chirurgie traumatologique j’avais longuement hésité, mes compagnons en Irak me manquer, il me manquait également… Mais j’avais fini par accepter le poste.

Depuis maintenant 2 bonnes années je réside entre mon appartement et l’hôpital, j’aspire un jour pouvoir revoir mes collègues médecin de guerre, mais je sais qu’on a besoin de moi ici également et même si le choix fut difficile, je l’avais faits pour mon avenir, recevoir le poste de Chef d’un secteur médical était une chose que beaucoup de chirurgien attendent et je ne pouvais pas rater l’occasion. C’est pourquoi je vis au quotidien avec vous en espérant un jour croiser dans un bar, dans un parc où d’autres endroits l’un d’entre-vous.


© Lilith W.

_________________
    when I say I love you, just shut up
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

Feuille de personnage
Blabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Blablabla: Etenim si attendere diligenter, existimare vere de omni hac causa volueritis, sic constituetis, iudices, nec descensurum quemquam ad hanc accusationem fuisse, cui, utrum vellet, liceret, nec, cum descendisset, quicquam habiturum spei fuisse, nisi alicuius intolerabili libidine et nimis acerbo odio niteretur. Sed ego Atratino, humanissimo atque optimo adulescenti meo necessario, ignosco, qui habet excusationem vel pietatis vel necessitatis vel aetatis. Si voluit accusare, pietati tribuo, si iussus est, necessitati, si speravit aliquid, pueritiae. Ceteris non modo nihil ignoscendum, sed etiam acriter est resistendum.
Humains
Voir le profil de l'utilisateur http://theisland-tls.forumactif.com
Humains
MessageSujet: Re: Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic
Contenu sponsorisé
Jessica Alba ♣ Don't you know that i'm toxic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jessica Alba
» 4 Fantastiques 2 : The Rise of the Silver Surfer
» Charlie, les filles lui disent merci - Good Luck Chuck - 2007 - Mark Helfrich
» Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent - 4: Rise of the Silver Surfer - 2007 - Tim Story
» The Killer Inside Me:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Island :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: